Se connecter
Menu

Offre spéciale : -50% pour la fin de l'année scolaire

⚠️ Cette vidéo est réservée aux détenteurs d'un Pass NovelClass

  • Un accompagnement sur-mesure et personnalisé pour chaque élève
  • Des exercices concrets, comme dans les contrôles et corrigés étapes par étapes
  • Des centaines de vidéos motivantes pour réviser en autonomie
4.8/5 (7801 avis vérifiés)
Note 4.8 sur 5 étoiles

🔷 Contraintes d'intégrité

Les Bases de Données et les Liens entre Tables

Les bases de données, avec leurs multiples tables, permettent de stocker un grand nombre d'informations. Cependant, dès que nous commençons à lier ces tables les unes aux autres à l'aide de clés primaires et clés étrangères, des problèmes de compatibilité et d'incohérence peuvent survenir.

Le Problème de la Compatibilité

Imaginons que nous ayons deux tables, T et T'. Dans la table T, l'identifiant 1 est lié à la personne "Célia," tandis que dans la table T', l'identifiant 1 est considéré comme la clé étrangère. Maintenant, si nous décidons d'inverser les identifiants dans la table T, le problème surgit. Cela signifie que Célia serait liée à l'identifiant 3 dans la table T, et Théo à l'identifiant 2. Cependant, cette modification ne se répercute pas automatiquement dans la table T'. En conséquence, la table T' afficherait de fausses informations, affirmant que Célia est un homme et que Théo est une femme. Le problème de compatibilité est donc évident lorsque plusieurs tables utilisent la même clé étrangère, et il doit être résolu.

Les Règles de Contrainte d'Intégrité Référentielle

Pour éviter les problèmes de compatibilité entre les tables, les bases de données utilisent les règles de contrainte d'intégrité référentielle. Il s'agit de trois règles fondamentales à respecter pour garantir l'intégrité des bases de données. Une clé étrangère doit être une clé primaire dans sa table d'origine : Cela signifie que la clé étrangère dans une table doit être également la clé primaire dans la table à laquelle elle fait référence. Une table primaire liée ne peut pas être supprimée : Si des enregistrements sont liés à une table primaire, cette table ne peut pas être supprimée pour éviter de rendre les données incohérentes. La clé primaire d'une table primaire liée ne peut pas être modifiée : Si une clé primaire est liée à d'autres tables, il est interdit de modifier cette clé primaire pour éviter les incohérences dans les données. Ces trois règles garantissent que les liens entre les tables restent cohérents et que les données restent fiables.

Contraintes de Domaine et de Relation

En plus des règles de contrainte d'intégrité référentielle, deux autres contraintes jouent un rôle essentiel dans la garantie de l'intégrité des bases de données. Contrainte de Domaine : Cette contrainte stipule que les données doivent appartenir à un domaine prédéfini, ce qui garantit la validité des valeurs stockées dans la base de données. Contrainte de Relation : Cette contrainte exige que chaque enregistrement (ligne) d'une table puisse être identifié par une clé primaire, garantissant ainsi l'intégrité des données à un niveau individuel. En respectant ces contraintes, vous pouvez éviter les incohérences et les anomalies dans vos bases de données, assurant ainsi leur fiabilité et leur fonctionnement sans problème.

Conclusion

Les bases de données jouent un rôle vital dans de nombreux domaines, de la gestion d'entreprises à la science des données. Pour qu'elles fonctionnent correctement, il est essentiel de comprendre les contraintes d'intégrité et de les respecter. Nous espérons que cette vidéo et cet article vous ont aidé à appréhender ces concepts. Pour des exercices pratiques sur ce sujet et pour télécharger l'affiche correspondante, rendez-vous sur le site de Nouvelle Classe.